La terre sera-t-elle un paradis ?

Publié le par Bible

Terre

D’APRÈS LA BIBLE...

La terre sera-t-elle un paradis ?

LES légendes de nombreux peuples, dont les Égyptiens, les Mexicains, les Péruviens et les Tibétains, décrivent un âge d’or où l’homme était innocent, vivait en communion étroite avec Dieu et ne connaissait ni la maladie ni la mort. Y figure également la notion de chute dans le péché.

Malgré des déformations et des enjolivements, les points communs de ces légendes sont trop nombreux pour être dus au hasard. Beaucoup de personnes en concluent que ces récits traditionnels tirent leur origine d’événements historiques. En réalité, l’image qui s’en dégage présente des similitudes frappantes avec le contenu des premiers chapitres de la Genèse. Toutefois, on ne trouve pas dans ce livre biblique le langage flou du mythe, mais les détails propres au récit historique. — 2 Timothée 3:16.

Un départ parfait

La Genèse nous apprend qu’après avoir créé les premiers humains, Adam et Ève, Dieu les a placés dans un jardin bien irrigué, le jardin d’Éden. Ils étaient en parfaite santé et avaient devant eux un avenir éternel. La mort n’interviendrait que pour sanctionner le péché (Genèse 2:8-17 ; Romains 5:12). Adam et Ève devaient ‘ être féconds et devenir nombreux, remplir la terre et la soumettre ’. (Genèse 1:28.) En conséquence, toute la planète serait finalement un paradis rempli d’humains parfaits qui se soumettraient avec joie à Dieu, leur Chef.

Hélas ! Adam et Ève ont désobéi à Dieu, perdant à la fois la possibilité qu’ils avaient de réaliser le dessein du Créateur et leur perspective de vie éternelle. Néanmoins, Jéhovah Dieu exécutera sa volonté concernant la terre. “ Ma parole qui sort de ma bouche [...] ne reviendra pas vers moi sans résultat, a-t-il déclaré, mais [...] elle aura du succès. ” (Isaïe 55:11). En effet, le dessein de Jéhovah consistant à faire de la planète une demeure paradisiaque pour les humains qui reflètent ses qualités est l’un des thèmes majeurs de la Bible. — Romains 8:19-21.

“ Tu seras avec moi dans le Paradis ”

Dès qu’Adam et Ève ont péché, Dieu a promis de produire une “ semence ”, une descendance, qui finirait par détruire “ le serpent originel ”, Satan le Diable, et ses œuvres mauvaises (Genèse 3:15 ; Révélation 12:9 ; 1 Jean 3:8). Cette “ semence ” s’est révélée être principalement Jésus Christ (Galates 3:16). Qui plus est, Dieu l’a établi Roi d’un Royaume, ou gouvernement, céleste appelé à dominer la terre. — Daniel 7:13, 14 ; Révélation 11:15.

Christ accomplira pleinement ce qu’Adam n’a pas réussi à faire. D’ailleurs, la Bible l’appelle “ le dernier Adam ”. (1 Corinthiens 15:45.) En outre, dans le Notre Père, Jésus a associé l’avenir de la planète au Royaume de Dieu, en disant : “ Que ton royaume vienne. Que ta volonté se fasse, comme dans le ciel, aussi sur la terre. ” — Matthieu 6:10.

Quand il était sur terre, Jésus a pu dire à juste titre — en tant que futur Roi de la terre — au malfaiteur repentant attaché sur un poteau à côté de lui : “ Tu seras avec moi dans le Paradis. ” (Luc 23:43). Le paradis auquel il pensait serait terrestre, comme Dieu l’avait prévu au départ. La Bible confirme amplement ce fait. Considérez les textes qui suivent.

“ Les justes posséderont la terre, et sur elle ils résideront pour toujours. ” (Psaume 37:29). “ Il y aura abondance de grain sur la terre ; sur le sommet des montagnes, ce sera la profusion. ” (Psaume 72:16). “ Les hommes droits sont ceux qui résideront sur la terre, et les hommes intègres sont ceux qui y resteront. ” (Proverbes 2:21). “ On ne fera aucun mal et on ne causera aucun ravage dans toute ma montagne sainte, car vraiment la terre sera remplie de la connaissance de Jéhovah comme les eaux recouvrent la mer. ” — Isaïe 11:9.

Conformément à ces déclarations, Jésus a affirmé dans son célèbre Sermon sur la montagne : “ Heureux ceux qui sont doux de caractère, puisqu’ils hériteront de la terre. ” (Matthieu 5:5). Plus tard, l’apôtre Jean a écrit : “ La tente de Dieu est avec les humains [...]. Et il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus ; ni deuil, ni cri, ni douleur ne seront plus. Les choses anciennes ont disparu. ” (Révélation 21:3, 4). De toute évidence, ces versets ne parlent pas d’un paradis céleste, mais d’un paradis physique, sur la terre.

L’avis de biblistes

De nombreux biblistes soutiennent que, sous le Royaume de Christ, notre planète deviendra un paradis. Le théologien Joseph Seiss a affirmé : “ Sous le Messie, toute la terre doit finalement devenir [...] ce qu’elle [...] aurait été si Adam n’avait jamais péché. ” Dans son Nouveau Testament pour le lecteur anglophone (angl.), Henry Alford fait ce commentaire : “ Ce royaume de Dieu [...] continuera d’agir jusqu’à devenir un royaume qui dominera cette terre, et ses sujets hériteront la terre [...], enfin régénérée et bénie pour toujours. ” — C’est l’auteur qui souligne.

“ Heureux ceux qui sont doux de caractère, puisqu’ils hériteront de la terre. ”
Matthieu 5:5.

Pareillement, le grand savant et passionné d’étude de la Bible Isaac Newton a écrit : “ La terre continuera d’être habitée par les mortels [les humains] après le jour de jugement et non seulement pour 1 000 ans, mais pour l’éternité. ”

Parce que la planète passera sous la domination directe de Jésus Christ, la méchanceté ne prendra plus jamais racine (Isaïe 11:1-59). Oui, elle sera à tous égards un paradis, pour la louange éternelle de son Créateur.

QU’EN PENSEZ-VOUS ?

  • Quel était à l’origine le dessein de Dieu concernant l’humanité et la terre ? — Genèse 1:28.
  • Qu’accomplira le Royaume de Dieu ? — Matthieu 6:10.
  • Pourquoi la méchanceté ne prendra-t-elle plus jamais racine ? — Isaïe 11:1-59.

Paru dans Réveillez-vous !  de mai 2008

Haut

Publié dans ECRITS

Commenter cet article